3 ÉTAPES POUR CONTRER LES CYBERVIOLENCES

Les réalisatrices Léa Clermont-Dion et Guylaine Maroist signent Je vous salue salope, qui prend l’affiche dès le 9 septembre dans les salles de cinéma. Les cinéastes proposent aussi des solutions avec la campagne de sensibilisation #StopLesCyberviolences.

La première étape : voir le film Je vous salue salope. Voir le film au cinéma, c’est le début du changement.

Plus nombreuses et nombreux nous sommes à le voir, plus fort le message sera entendu.

Vous avez vu le film et croyez que votre entourage devrait le voir aussi ?

Plus les gens verront le film et prendront conscience de l’ampleur du phénomène et plus les choses pourront changer.

Vous en avez assez des cyberviolences et de la haine sur les réseaux sociaux ? Le film vous a bouleversé.e et vous vous demandez : mais que faire de concret pour que ça change ?

Signez cette pétition pour demander à nos gouvernements d’agir concrètement contre les cyberviolences faites aux femmes.

Maintenez enfoncé, enregistrez et partagez sur vos réseaux sociaux !

Instagram
Je vous salue salope, le film
Facebook

«Lorsque j’ai pris conscience de l’ampleur du phénomène et du nombre de femmes touchées, j’ai eu envie de faire ce film, audacieux dans son approche et coup-de-poing dans son effet, pour faire changer les choses.»Léa Clermont-Dion, réalisatrice.

«Face à ce déferlement de haine, l’important c’est de lutter continuellement jusqu’à ce qu’on arrive à le combattre. Il faut savoir être idéaliste, surtout dans la justice sociale.»Guylaine Maroist, réalisatrice.